Asanas : les Postures de yoga

Le yoga est une ancienne discipline physique et mentale originaire de l’Inde, dont le nom vient du mot sanskrit yuj, qui signifie « atteler » ou « lier ». Le yoga consiste à créer un équilibre et une harmonie dans le corps par la pratique de différentes postures, appelées asanas.

Postures de yoga

Asanas yogiques ou exercices physiques ?

Les exercices physiques aident à développer les muscles par des mouvements mécaniques, tandis que les asanas yogiques favorisent le développement du corps et de l’esprit, conjointement à la méditation. La pratique constante du yoga permet même de contrôler les muscles involontaires du corps.

Exercices physiquesPostures de yoga
Les exercices physiques s’effectuent la plupart du temps par des mouvements rapides des musclesles asanas yogiques doivent être exécutés avec aisance et confort, et toute tension et tout effort excessif du corps doivent être scrupuleusement évités
Les exercices physiques ne garantissent pas un corps sainLa pratique des Asanas yogiques assure un corps sain, c’est-à-dire un état où tous les organes du corps fonctionnent parfaitement sous le contrôle intelligent de l’esprit
Le cœur est mis à rude épreuve lors de l’exécution d’exercices physiques, car ils impliquent un mouvement rapide des musclesDans la pratique des asanas yogiques, tous les mouvements sont lents et graduels, avec une respiration et une relaxation appropriées. Cela revitalise le cœur et ne produit aucun type de tension

L’objectif principal de l’exercice physique est d’augmenter la circulation sanguine et d’améliorer la capacité d’absorption de l’oxygène par un mouvement rapide des muscles et des autres parties du corps. Cet objectif peut être facilement atteint par la pratique des Asanas, par de simples mouvements de la colonne vertébrale et des différentes articulations du corps, avec une respiration profonde et sans aucun mouvement violent d’aucune sorte.

L’une des différences les plus flagrantes entre les exercices physiques et les Asanas yogiques est qu’après avoir terminé un cours d’exercices physiques, on est complètement épuisé et fatigué. En revanche, l’exécution des Asanas se fait lentement et progressivement par des mouvements rythmiques du corps synchronisés avec la respiration. Nos ancêtres ont si ingénieusement conçu les Asanas que, pendant leur exécution, de l’énergie est générée dans le corps et, par conséquent, après avoir terminé une série d’Asanas yogiques, on se sent rafraîchi et plein d’énergie.

Asanas
Posture de yoga Purvottan asana

Il n’est pas question de fatigue ou de lassitude après l’achèvement des Asanas : pendant leur exécution, les différents membres du corps sont étirés et maintenus pendant une certaine durée, puis ils sont relâchés lentement et gracieusement. Ce processus d’étirement et de relâchement rythmique entraîne une merveilleuse relaxation du corps tout entier.

Les asanas yogiques sont destinés à tonifier les organes internes du corps et à revitaliser le fonctionnement des glandes endocrines. D’autre part, les exercices physiques sont destinés à renforcer les muscles du corps. Les Asanas yogiques assurent une meilleure santé, tandis que les exercices physiques procurent un bon physique. Finalement, les Asanas yogiques et les exercices physiques peuvent être pratiqués simultanément. La seule condition requise pour l’exécution des exercices physiques est qu’ils doivent être effectués après une pause d’une demi-heure à la fin de votre séance de postures de yoga. Les deux ne doivent pas être pratiqués de manière enchaînée.

La meilleure façon de combiner ces deux aspects est de pratiquer les asanas yogiques le matin et les exercices physiques le soir.

Les asanas et postures du yoga

Il n’est pas question de faire une liste exhaustive des différentes postures yogiques, mais d’en détailler les principales. Chaque posture doit faire l’objet d’un travail personnel devant mener à un confort dans leur exécution, et ne jamais provoquer de douleurs ou de mal-être.

MAYURASANA : La posture du paon

Mayurasana (ou Mayura Asana) est l’une des plus anciennes asanas non assises qui soit utilisée en hatha yoga. Décrite pour la première fois au 10ème siècle par Vimānārcanākalpa, cette posture était originellement désignée pour détruire tous les péchés du pratiquant qui s’y adonnait. Dans cet asana, le corps est soulevé…

BHADRASANA : La pose gracieuse

Bhadrasana, ou Bhadra Asana, est également appelée « pose gracieuse » et plus communément « posture du papillon », et est excellente pour activer le chakra Mooladhara . En sanskrit, Bhadra signifie « de bon augure » ​​et asana signifie « pose ». Bhadrasana est notamment mentionné dans le texte Hatha Yoga Pradeepika et aussi dans le Gheranda…

CHAKRASANA : La posture de la roue

La posture Chakra Asana ou Chakrasana (posture de la roue) fait partie des positions de base dans la pratique du yoga, même si elle demande une certaine pratique pour pouvoir être correctement réalisée. Appelée également Urdva Dhanurasana, elle consiste à « faire le pont » en prenant appui sur les mains et…

Asanas et postures yogiques

Types d’asanas et temporalité

Il n’y a pas de limite de temps pour les Asanas individuels et cela est laissé à la convenance du praticien. Il existe deux types d’Asanas : l’un est statique et l’autre dynamique.

Les Asanas dynamiques peuvent être répétés un certain nombre de fois. Cela peut être fait sans se fatiguer. En ce qui concerne les Asanas statiques, le pratiquant est censé rester dans une posture pendant un temps donné. Il n’y a pas de durée prescrite pour les Asanas individuels. Toutefois, si le pratiquant ressent une douleur dans une partie du corps pendant l’exécution des Asanas, il doit immédiatement s’arrêter.

Le temps consacré à chaque Asana doit être court au début et cette durée doit être progressivement augmentée en fonction du confort et de la facilité avec lesquels une personne peut l’exécuter. Le temps dont dispose le pratiquant et l’objectif pour lequel il s’exerce en sont les principaux facteurs déterminants.

Yeux fermés ou yeux ouverts ?

Au début de la pratique des asanas, il est préférable d’ouvrir les yeux, ce qui permet d’observer si les postures sont parfaitement exécutées. Si les postures sont incorrectes, elles peuvent être vérifiées et corrigées.

On ne peut garder les yeux fermés que lorsque l’exécution d’un Asana particulier est correcte et satisfaisante. Lorsque les yeux sont fermés, l’esprit devient calme et l’on peut regarder vers l’intérieur et se concentrer principalement sur les bienfaits de l’Asana.

Un ordre d’exécution important

Les Asanas doivent être pratiqués dans un ordre parfait, sinon le pratiquant n’en tirera pas le maximum de bénéfices. La séquence doit être méticuleusement observée, en particulier dans les phases initiales. L’ordre dans lequel les Asanas doivent être exécutés dépend du nombre d’Asanas choisis et du temps dont dispose le pratiquant.

Posture de yoga

Cependant, certains principes généraux peuvent être élaborés pour formuler la séquence de réalisation des Asanas. Après avoir terminé un Asana de flexion avant, il est préférable d’en faire immédiatement un autre de flexion arrière afin d’agir comme une contre-posture. C’est la principale raison pour laquelle il est généralement recommandé d’effectuer Matsya Asana immédiatement après avoir terminé Sarvanga Asana. De même, Chakra Asana peut être effectué après Hal Asana.

Au début, il convient de respecter strictement la séquence. Une fois la maîtrise obtenue dans l’exécution des Asanas, on peut créer sa propre séquence sur la base de ses besoins personnels.

Retour haut de page