MAYURASANA : La posture du paon

Mayurasana (ou Mayura Asana) est l’une des plus anciennes asanas non assises qui soit utilisée en hatha yoga. Décrite pour la première fois au 10ème siècle par Vimānārcanākalpa, cette posture était originellement désignée pour détruire tous les péchés du pratiquant qui s’y adonnait.

Dans cet asana, le corps est soulevé comme un ensemble rigide et horizontal tenant au sol par le seul appui des deux paumes de main, tandis que le corps est littéralement posé sur les coudes. C’est un mouvement qui demande un bon gainage général.

Exécution de Mayurasana

Voir les autres publications sur les postures de yoga

  • Allongez-vous sur le ventre.
  • Levez tout le corps du sol en gardant les coudes sur le ventre.
  • Le corps entier doit être soutenu par les orteils et les paumes.
  • Maintenant, soulevez lentement les deux jambes.

Au début, il est très difficile de lever les deux jambes. Dans ce cas, gardez une jambe au sol et levez l’autre jambe. Progressivement, essayez de lever les deux jambes et de faire reposer tout le corps sur les coudes uniquement.

Mayurasana : la posture du paon
  • Le corps doit être dans une position légèrement inclinée.
  • La tête doit être plus basse que les jambes.
  • Restez dans cette posture pendant 20 à 30 secondes.

Les adeptes de Padmasana peuvent adopter Padma Mayur Asana.

Synchronisation de la respiration

Inspirez en levant les jambes vers le haut. Maintenez une respiration normale dans la posture finale.

Avantages de Mayurasana

  • Les poumons et les organes abdominaux sont tonifiés.
  • Active le fonctionnement du foie.
  • Améliore l’appétit.
  • Détruit les effets des aliments malsains.
  • Soigne la dyspepsie et la gastrite chronique.
  • Soigne le diabète.
  • Renforce les muscles des bras.
  • Soigne tous les types de constipation.
  • Améliore le fonctionnement de la rate.
  • Empêche l’accumulation de toxines causées par de mauvaises habitudes alimentaires.
  • Détruit les effets toxiques créés dans l’organisme.
  • Augmente la capacité respiratoire.
  • Aide à éliminer les problèmes de peau comme les furoncles.
  • Eveille la Kundalini Shakti.
  • Active le subconscient.

Concentrez-vous sur l’un des avantages de cet Asana afin de mentalement faciliter l’exercice lors de son exécution. Il faut noter que contrairement aux apparences, il est adapté à tous les niveaux.

Précautions

Les personnes souffrant d’hypertension, d’ulcères gastriques et de hernies ne doivent pas pratiquer cet Asana.

Au début, il est préférable de positionner un oreiller ou un coussin au niveau de la tête pour éviter de se blesser le nez en cas de chute vers l’avant.

Retour haut de page