Raja yoga : pour le développement personnel

Le Raja Yoga est le Yoga de la croissance et du développement par la discipline mentale. Patanjali est la plus haute autorité en matière de Raja Yoga. De tous les autres Yogas, seul le Raja Yoga a prescrit huit étapes à pratiquer de manière scientifique pour le développement physique, mental et émotionnel.

La première étape est le Yama (vertus sociales) qui traite de :

  1. Ahimsa (non-violence)
  2. Sathya (véracité)
  3. Asteya (ne pas voler)
  4. Brahmacharya (continence)
  5. Aparigraha (désintéressement).

Voir les autres publications sur le yoga

La deuxième étape est Niyama (vertus personnelles), qui insiste sur :

  1. Soucha (pureté du corps et de l’esprit)
  2. Santosha (contentement)
  3. Tapas (austérité)
  4. Swadhyaya (étude et amélioration de soi)
  5. Ishwara Pranidhana (abandon de soi à Dieu).

Yama et Niyama pourraient être considérés comme les dix commandements du yoga destinés à contrôler les passions et les émotions d’une personne, ouvrant ainsi la voie à la pratique de niveaux plus élevés du yoga.

La troisième étape est l’Asana, qui désigne les postures corporelles et les exercices physiques visant à restaurer et à rafraîchir le corps par une meilleure circulation du sang, une respiration plus efficace et une relaxation musculaire.

Raja yoga

La quatrième étape est le Pranayama. Il s’agit d’exercices yogiques de contrôle de la respiration utilisés pour détendre le corps et ainsi recharger les batteries de l’organisme. Le Prana est la manifestation généralisée de toutes les forces et de tous les pouvoirs dans l’univers. Le Pranayama fait donc référence à certains exercices par lesquels chaque partie du corps est remplie de Prana et, à partir de cette force vitale, une certaine quantité de puissance est générée dans le corps. Grâce au Pranayama, on peut exercer un contrôle total sur son corps, son esprit et ses émotions.

La cinquième étape est Prathiyahara. C’est le contrôle des sens, le retrait intentionnel des vues, des sons, des odeurs et des sensations du monde extérieur, et l’inattention sélective aux sens.

La sixième étape est Dharna. Il s’agit d’une concentration profonde, sans restriction et ciblée de l’esprit sur un objet ou une idée particulière.

La septième étape est Dhyana, qui est la conscience méditative. Par exemple, lorsque de l’huile est versée d’un récipient à un autre, il y a un flux régulier ; lorsque le flux de concentration (Dharna) est ininterrompu, l’état qui en résulte est Dhyana (méditation).

La dernière étape du Raja Yoga est le Samadhi, le plus haut niveau de méditation et le but suprême du Yoga. C’est l’unité – l’union avec le Soi (le Divin). Dans l’état de Samadhi, le corps et les sens sont au repos, comme si l’on dormait, mais en même temps, les facultés de l’esprit et de la raison sont pleinement alertes, comme lorsqu’on est bien éveillé.

Retour haut de page