Kapalbhati (Pranayama de stimulation du cerveau)

Cette technique favorise une stimulation forte du cerveau et un nettoyage en profondeur du système respiratoire et des voies nasales, tout en éliminant le CO² de l’organisme.

Le Kapalbhati en pratique

Asseyez-vous en Vajra Asana. Fermez les poings des deux mains avec le pouce à l’intérieur et placez-les sur les cuisses en les touchant. C’est le Maha Mudra.

Voir les autres publications sur les techniques de nettoyage du corps

La position de départ
La position de départ

Il est également possible de pratiquer le Kapalbhati en position du Lotus, appelée Padmasana. C’est une forme très souvent utilisée pour cet exercice de respiration.

Inspirez de manière douce, lente et longue et expirez rapidement et fortement en contractant les muscles abdominaux avec une poussée vers l’arrière, autant de fois que possible. L’inspiration et l’expiration se font simultanément. L’inspiration est douce et silencieuse et l’expiration est vigoureuse et véhémente. Il n’y a pas de rétention dans ce Pranayama.

Kapalbhati, une pratique pour favoriser le fonctionnement du cerveau

Les débutants peuvent le faire 20 à 30 fois. Augmentez progressivement la fréquence jusqu’à environ 100 coups/minute. Après avoir atteint votre objectif, prenez une profonde respiration et expirez progressivement.

Démonstration en vidéo de Kapalbhati

Voici une démonstration pratique de l’exécution de Kapalbhati, ici réalisé en position du Lotus (Padmasana).

Les bienfaits du Kapalbhati

Avec le Kapalbhati, chaque cellule du cerveau est stimulée à un niveau extraordinaire. C’est indéniablement l’une des meilleures techniques pour améliorer l’intelligence et la créativité !

Au niveau cardiovasculaire, les bienfaits sont nombreux :

  • Nettoie le système respiratoire et les voies nasales
  • Soulage les symptômes de l’asthme
  • Favorise l’élimination du dioxyde de carbone
  • Aide au bon fonctionnement du cœur
  • Nettoie les vaisseaux sanguins jusque dans les extrémités des membres
Retour haut de page