Massage abdominal avec Nauli

Le but principal du Nauli est de régénérer, de revigorer et de stimuler les viscères abdominaux et le système gastro-intestinal ou alimentaire. C’est un Kriya, qui à la différence d’un Asana, nécessite une action pour être effectué.

Il n’est possible d’effectuer cet exercice que si l’on est capable de faire parfaitement Uddiyana Bandha. Il s’effectue de la manière suivante : Se tenir debout, jambes écartées. Pliez et maintenez les cuisses avec les mains correspondantes. Expirez profondément et retenez votre souffle à l’extérieur.

Uddiyana Bandha, la base pour réaliser Nauli

Voir les autres publications sur les techniques de nettoyage du corps

Tirez les muscles abdominaux vers l’intérieur, autant que possible. Maintenez cette fermeture tant que la respiration est retenue à l’extérieur. Il faut parfois trois à quatre mois de pratique régulière pour maîtriser cet exercice, car il faut contrôler plusieurs muscles abdominaux.

Technique d’exécution de Nauli

La technique de cet exercice est la suivante :

Madhya Nauli

  • Tenez-vous debout, les pieds séparés d’environ deux pieds.
  • Penchez-vous lentement et gardez les mains sur les genoux.
  • Expirez complètement et faites Uddiyana Bandha.
  • Appuyez doucement sur les bras et remontez les muscles abdominaux, en vous efforçant de forcer le grand droit de l’abdomen à s’isoler. C’est le Madhya Nauli.
Exécution de Nauli

Il se peut qu’il ne soit pas possible d’amener le rectus abdominis (grand droit, ou muscle droit de l’abdomen : le principal muscle des abdominaux) au centre lors de la première tentative. Cependant, vous y parviendrez en répétant l’exercice.

Vamana Nauli

Après avoir réussi à faire ressortir le grand droit de l’abdomen, isolez-le sur le côté gauche de l’abdomen. C’est ce qu’on appelle le Vamana Nauli.

Dakshina Nauli

De même, le grand droit de l’abdomen doit être isolé sur le côté droit de l’abdomen. C’est ce qu’on appelle le Dakshina Nauli.

Le Vamana Nauli et le Dakshina Nauli peuvent être effectués en appliquant une pression plus forte sur les cuisses avec la main. En appuyant sur la cuisse gauche, le grand dorsal se déplace vers le côté gauche et la même méthode s’applique au côté droit.

Après avoir appris à isoler le grand dorsal des côtés gauche et droit, essayez de le faire rouler de la gauche vers le centre, puis vers la droite, en un seul mouvement fluide. De même, il faut faire rouler les muscles grands droits de l’abdomen de la droite vers le centre, puis vers la gauche, en un seul mouvement rapide. Faites cet exercice de barattage pendant six à huit tours de chaque côté.

Cet exercice ne doit être pratiqué qu’à jeun et sous la direction d’un professeur de yoga expérimenté.

Précautions à prendre

Les personnes souffrant d’hypertension, d’ulcères gastriques, de hernies et de toute autre affection digestive grave ne doivent pas pratiquer cet exercice.

Bienfaits

  • Prévient toutes les affections abdominales.
  • Elimine la constipation en favorisant le péristaltisme intestinal. Maintient les organes sexuels en bon état et prévient les troubles sexuels.

Variante : Sarvanga Pavana Muktan Kriya

Le Sarvanga Pavana Muktan Kriya est une variante avec position des épaules pour soulager les gaz. Il s’agit d’un Kriya et non d’un Asana. Dans un Asana, on maintient une posture particulière pendant un certain temps ; dans un Kriya, une action doit être effectuée. Nauli, par exemple, est un Kriya. Dans le Sarvanga Pavana Muktan Kriya, le gaz est éjecté de l’estomac à plusieurs reprises.

Technique

  • Faites Sarvangasana (posture de la chandelle).
  • Ramenez les deux jambes près du front. Les jambes doivent être légèrement séparées et pendre librement.
  • Expirez et faites Madhya Nauli.
  • Pressez les grands droits de l’abdomen de haut en bas de manière à éjecter les gaz de l’estomac. Si Nauli Kriya est maîtrisé, il est possible d’éjecter le gaz même 50 à 60 fois, selon la quantité de gaz formée dans l’estomac.

Sarvanga Pavana Muktan Kriya peut être fait immédiatement après Mayurasana (Position du paon). Dans Mayurasana, l’abdomen est fortement comprimé et le gaz accumulé commence à s’échapper lorsque ce Kriya est fait correctement.

Retour haut de page